Caroline Cossette: Saint-Bruno, une ville riche et pleine d’atouts économiques

Partagez!
image_pdfimage_print

En tant qu’élue déléguée sur le comité consultatif en développement économique, il me fait plaisir de vous inviter à imaginer le Saint-Bruno de demain. La vie économique de la ville est liée à la communauté de diverses manières et les citoyens en ont nommé plusieurs lors de l’élaboration de la Vision 2035.

D’autres priorités se dessinent pour la ville, afin de créer un milieu propice aux jeunes entrepreneurs. Que devrions-nous faire pour eux? Comment, en tant que Ville, favorisons-nous le développement de jeunes entrepreneurs? Ils sont déjà là, sur Etsy par exemple, ou encore ailleurs, à vendre des limonades en bordure de route (pour les très jeunes!), à produire du pain ou d’autres biens. Certains de ces jeunes migreront rapidement vers les grands centres où les outils pour leur développement sont plus élaborés.

Nous avons tout intérêt à nourrir l’innovation et à canaliser l’esprit d’entreprise ici, qu’il soit artisanal ou à visée plus ambitieuse. Mais comment faire? Ce sont ce genre de réflexions que le Comité consultatif en développement économique pourra soutenir au cours des prochaines années.

De plus, en tant que Ville nourricière et avec l’objectif de développer une communauté viable, nous aurons à réfléchir aux manières de favoriser les projets d’économie sociale et le développement de l’économie circulaire.

Passons maintenant du rêve à la réalité, afin de pouvoir favoriser un esprit entrepreneurial fort au sein de toute la communauté d’affaires. Notre priorité pour l’année consistera à mieux comprendre les besoins, les opportunités, les menaces de nos différents pôles d’affaires. Ces pôles sont :

  • Centre-ville : avec sa multitude de commerces qui nous offrent non seulement de bons services mais aussi des lieux de rencontre. Le grand projet structurant de l’Ilot Natrel aura un impact majeur sur ce secteur, ainsi que plusieurs initiatives et événements.
  • Parc industriel : les entreprises du secteur créent de l’emploi local, ce qui favorise la qualité de vie. Nous aimerions les impliquer dans notre communauté. La vente de terrain va bon train dans le moment, alors il est temps d’envisager ce que nous ferons pour accueillir ces entreprises et les inviter à participer à notre projet collectif.
  • Agrobiologique : en tant que pionnière en matière de ville nourricière, Saint-Bruno peut attirer de nombreux autres projets comme ceux d’Agriculture urbaine St-Bruno. Bonne nouvelle! Il nous reste près de 200 hectares de terres agricoles à vendre, pourquoi ne pas favoriser les centres de recherche en matière de culture biologique? L’IRDA est un autre bon exemple de ce type d’organisations que nous souhaiterions attirer en plus grand nombre.
  • Touristique : nous sommes choyés d’avoir un pôle d’attraction comme le Mont St-Bruno qui représente plus d’un million de visites en cumulant les visites de Ski Mont Bruno et de la Sépaq. Mais nous avons aussi des circuits culturels, un marché public et plusieurs événements qui peuvent attirer les touristes. A cela s’ajoute le nouveau circuit cyclable Oka-St-Hilaire. Où mangeront ces cyclistes? Où iront-ils réparer leur vélo? Comment pouvons-nous aider nos entreprises à bénéficier de cette manne?
  • Promenades St-Bruno : ce secteur que nous connaissons vivra une grande métamorphose ces prochaines années, alors qu’un PPU prévoit la construction de centaines d’unités d’habitation. Saviez-vous que le service d’urbanisme a même identifié un espace dédié à la venue d’un hôtel? Les besoins de ce secteur évolueront et devront être bien compris.

ISSAAC INSTRUMENT,S’INSTALLE À SAINT-BRUNO

Le comité consultatif en développement économique recrutera de nouveaux membres ces prochains mois. Un siège jeunesse (15-25 ans) est réservé pour une candidate ou un candidat intéressé par le sujet ou aux études dans un domaine lié. Vous pouvez soumettre votre candidature dès maintenant si désiré. La Ville communiquera également sur le sujet sous peu.

District 3

En tant que conseillère représentant le district 3, de nombreux défis sont au cœur de mes priorités, ainsi que de celle du conseil. La sécurité des passages à la route 116, le trafic de transit et la mobilité active sont parmi celles-ci. De plus, l’été sera chargé en travaux dans les secteurs Gadelier (étalés sur été 2018 et 2019) et la Montée Sabourin (date à confirmer). Des séances d’information/consultation seront tenues dans les meilleurs délais.

De plus, des travaux afin d’aplanir le chemin d’accès du tunnel Les Cèdres, viendront s’ajouter au festival des cônes oranges dans le secteur. Si vous résidez dans le district et souhaitez une mise à jour de votre conseillère sur les différents dossiers, vous pouvez recevoir mon infolettre envoyée aux quelques mois. Pour ce faire, faites une demande d’ajout à la liste en m’écrivant : caroline.cossette@stbruno.ca

Caroline Cossette


Tous les mois, Le Montarvillois donne la parole  à une conseillère/ un conseiller municipal afin qu’il/elle partage avec ses concitoyen/nes  ses priorités comme élu-es et l’avancement des dossiers (comités) qui sont sous sa responsabilité…

Be the first to comment on "Caroline Cossette: Saint-Bruno, une ville riche et pleine d’atouts économiques"

Leave a comment