Début de vaccination chaotique pour les Montarvillois

Le 25 février au matin, les Montarvillois de 85 ans et plus qui souhaitaient s’inscrire pour leur vaccination au Centre Marcel-Dulude étaient dans l’impossibilité de le faire, car le centre n’apparaissait pas dans les choix de lieux de vaccination.

Le journal a fait plusieurs démarches afin d’aviser le CISSS de la Montérégie-Est (CISSS M-E) du problème et avoir des explications sur son origine. Finalement, Catherine Domingue, conseillère aux médias du CISSS M-E nous a donné l’explication suivante: « Pour l’instant, un problème hors de notre contrôle nous a été signalé pour la prise de rendez-vous en ligne et au téléphone. Nous l’avons signalé à Clic Santé ».

Dans l’après-midi le problème était corrigé et les Montarvillois de ce groupe d’âge pouvaient s’inscrire dans le centre de vaccination de leur choix.

Par contre, il était toujours impossible de s’inscrire au centre Marcel-Dulude pour y recevoir son vaccin avant le 23 mars. Pourtant, dans aucune communication gouvernementale et du CISSS M-E il n’était mentionné que ce centre n’ouvrirait pas au même moment que les autres. Il s’en est suivi une certaine confusion. Des Montarvillois ont annulé leur rendez-vous dans un autre centre de vaccination en pensant que les mêmes dates seraient offertes au Centre Marcel Dulude. D’autres croyaient que c’était un nouveau problème technique qui les empêchait de s’inscrire avant le 23 mars, etc.

À ce sujet, Mme Domingue a confirmé au journal lors d’un autre échange que la date d’ouverture de la clinique de vaccination au Centre-Marcel-Dulude était bel et bien le 23 mars: « Nous avons annoncé que le début de la vaccination en Montérégie débutait le 11, mais tous les sites ne fonctionneront pas en même temps, compte tenu des doses qui nous seront allouées par semaine. »

Cette confusion aurait été évitée si le CISSS M-E avait publié un calendrier indiquant les dates d’ouvertures des différentes cliniques de vaccination.

Le journal a tenté de rejoindre à plusieurs reprises la conseillère en relations médias au CISSS de la Montérégie-Centre, Mme Maryse Lesage, mais celle-ci n’a retourné aucun de nos appels. Nous souhaitions savoir pourquoi le CISSS n’avait pas aussi réparti les doses disponibles dans son centre de vaccination de Saint-Bruno au lieu de forcer les 85 ans et plus, la tranche de la population la plus vulnérable au virus et souvent à la mobilité réduite, à se faire vacciner à plusieurs kilomètres de chez eux (St-Hyacinthe, Longueuil ou Brossard).

Le journal voulait aussi savoir pourquoi il n’y avait que trois dates de disponibles pour la vaccination à Marcel-Dulude, car comme le soulevait Mme Louise Patenaude dans le groupe Facebook Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui: « Le Centre Marcel-Dulude est finalement offert dans les choix mais seulement pour le 23 et 30 mars ainsi que le 6 avril. Est-ce que les personnes de plus de 85 ans ne devaient pas être vaccinées dans les 2 prochaines semaines? » 

Faute de réponses de la part de Mme Maryse Lesage nous n’avons pas été en mesure d’avoir des explications sur ce peu de disponibilités au centre Marcel-Dulude pour les 85 ans et plus.

Alain Dubois

Le Montarvillois, le journal hyperlocal de Saint-Bruno-de-Montarville

Photo: courtoisie

Erratum: Cet article a été rectifiée. Contrairement à ce qui était mentionné dans la version originale, Mme Maryse Lesage est conseillère en relations médias au CISSS de la Montérégie-Centre et non pas Directrice des communications et des relations avec les médias du CISSS M-E. Nos excuses.


Saint-Bruno-de-Montarvile d’hier à aujourd’huile plus important groupe Facebook exclusivement dédié aux Montarvillois

One thought on “Début de vaccination chaotique pour les Montarvillois

Comments are closed.