Des tests de dépistage rapides disponibles gratuitement chez votre pharmacien

Partagez!

Dès demain, lundi des tests rapides gratuits seront distribués graduellement dans les pharmacies de Saint-Bruno-de-Montarville ainsi que dans les 2,000 pharmacies du Québec.

Cette distribution sera faite en fonction des arrivages du gouvernement fédéral et s’étalera dans les semaines suivantes. Cette mesure s’inscrit dans le contexte de hausse du nombre de cas qui est observé depuis quelques jours et de l’apparition du nouveau variant Omicron, qui serait probablement plus contagieux que le Delta. Pour répondre aux besoins, le Québec a demandé de recevoir sa juste part des arrivages fédéraux, ce qui représente quelque 10 millions de tests rapides (autotests). Les pharmacies participantes de Saint-Bruno pourront donc distribuer des tests rapides jusqu’à épuisement des stocks. Elles seront réapprovisionnées en continu dans les prochaines semaines en fonction des arrivages du fédéral.

Ainsi, chaque Montarvillois pourra se procurer cinq tests rapides gratuits par période de 30 jours, L’objectif est d’offrir la possibilité aux foyers québécois de se doter de tests rapides pour la période des fêtes. Des tests seront également distribués dans les résidences privées pour aînés et les centres d’hébergement et de soins de longue durée pour les résidents symptomatiques. La distribution se fera gratuitement jusqu’au 31 mars prochain. Les personnes pourront les utiliser au besoin, notamment lorsqu’elles auront des symptômes et avant de participer à un rassemblement privé avec des personnes vulnérables. Elles devront rapidement aller se faire tester en centre de dépistage si le résultat est positif et faire tester également les autres membres de la famille.

«Avec l’arrivée du variant Omicron et la hausse des cas actuelle, il est nécessaire de prendre tous les moyens possibles pour éviter des éclosions dans le temps des fêtes. Parmi ces mesures, la distribution de tests rapides constitue un excellent moyen de contrôle, qui donnera à chaque citoyen une certaine autonomie dans la gestion du virus. Je rappelle qu’il faut être responsable et continuer de respecter les mesures de base, surveiller l’apparition des symptômes au sein des membres de sa famille et s’isoler si nécessaire. Les récents assouplissements annoncés sont maintenus, mais il faut absolument se prévaloir de tous les outils qui sont à notre disposition pour éviter le pire.»

Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux

Deux recommandations à l’approche du temps des fêtes

Afin de faire face à l’augmentation des cas et au nouveau variant à l’approche des fêtes, la Santé publique appelle la population à la vigilance et recommande deux nouvelles mesures. Premièrement, elle demande aux employeurs de favoriser le télétravail à compter de maintenant, et ce, jusqu’à nouvel ordre. La Santé publique recommande également d’étendre à toutes les résidences privées pour aînés le port du masque dans les aires communes.

Aussi dans les écoles…

En plus de ces tests rapides pour la population, il a été annoncé récemment que chaque élève se verra remettre, dans son sac d’école, une trousse qui comprend cinq tests rapides ainsi que le matériel et les instructions permettant de les réaliser. Ces tests sont destinés à la clientèle des écoles préscolaires et primaires. Des tests rapides sont également remis aux parents d’enfants âgés de plus d’un an, par leur service de garde. Ce sont donc près de six millions de tests qui ont été ou seront remis aux clientèles plus jeunes.


Explications sur les tests rapides et leurs administrations

Avantages et limites des test rapides

Les tests rapides:

  • rendent disponibles des résultats après quelques minutes (le délai est variable selon le test);
  • sont utiles pour identifier rapidement les personnes infectées;
  • peuvent être facilement utilisés par tout le monde;
  • peuvent donner des résultats faussement positifs chez des personnes qui ne sont pas infectées. C’est pourquoi les personnes qui obtiennent un résultat positif à un test rapide antigénique doivent faire confirmer leur résultat par un test de laboratoire (TAAN).

Précision

Les tests rapides ne doivent pas être utilisés pour les personnes ayant obtenu un résultat positif à la COVID-19 par un test de laboratoire (TAAN) dans les 90 derniers jours.

Les personnes qui travaillent dans le réseau de la santé ne peuvent pas utiliser les tests rapides offerts en pharmacie lorsqu’ils doivent se soumettre à un test de dépistage dans de cadre de leurs fonctions (par exemple : un travailleur avec des symptômes qui s’apparentent à la COVID-19 ou assujetti à la directive sur le dépistage obligatoire). Ils doivent se conformer aux directives en place dans leur milieu de travail.

Étapes du dépistage par tests rapides

Ce dont vous avez besoin

Vous trouverez dans chaque trousse:

  • un feuillet explicatif;
  • un guide rapide d’instructions par étapes;
  • un portoir (support) pour les tubes;
  • les cartouches de tests;
  • les capsules de solution tampon (fiole de liquide);
  • les tubes et leurs bouchons;
  • les écouvillons (tiges) pour le prélèvement nasal.

Vous aurez également besoin d’un minuteur ou d’un chronomètre puisqu’il n’est pas inclus dans la trousse. C’est un outil souvent disponible sur un téléphone portable ou une montre.

Comment faire le test à la maison ?

Interprétation du résultat

Seul le résultat visible dans la fenêtre entre 15 et 20 minutes après le début du test est valide.

Interprétation du résultat

Lecture du résultat

La lecture du résultat inclut deux lignes :

  1. la ligne contrôle vis-à-vis du C;
  2. la ligne test vis-à-vis du T.

Positif

Le résultat est positif lorsque la ligne C et la ligne T apparaissent dans la fenêtre. L’ordre d’apparition des lignes n’a pas d’importance et même si une ligne est pâle, le résultat indiqué est le bon.

Négatif

Le résultat est négatif lorsque seule la ligne C apparaît dans la fenêtre.

Invalide

Le résultat est invalide si la ligne C n’est pas visible dans la fenêtre.

Quand utiliser un test rapide

Personne symptomatique

Une personne avec des symptômes qui s’apparentent à ceux de la COVID-19 devrait utiliser un test rapide le plus rapidement possible.

  • Si le résultat est positif, il faut s’isoler et prendre rendez-vous dans un centre de dépistage , dès que possible.
  • Si le résultat est négatif, il faut s’isoler, surveiller ses symptômes et faire un deuxième test rapide 24 heures plus tard.
  • Si le résultat est invalide, vous devez tout de suite refaire le prélèvement et le test avec du nouveau matériel.

Après le deuxième test rapide :

  • Si le résultat est positif, il faut s’isoler et prendre rendez-vous dans un centre de dépistage , dès que possible.
  • Si le résultat est négatif et que les symptômes perdurent ou s’aggravent, utilisez l’outil d’autoévaluation  ou consultez un professionnel de la santé au besoin.
  • Si le résultat est négatif et que les symptômes s’amenuisent, il est possible de reprendre ses activités tout en appliquant les consignes sanitaires de base.
  • Si le résultat est invalide, vous devez tout de suite refaire le prélèvement et le test avec du nouveau matériel.

Personne asymptomatique

En l’absence de symptôme, les tests rapides ne devraient pas être utilisés. Exceptionnellement, avant de visiter une personne très vulnérable, il est recommandé de faire un test rapide.

  • Si le résultat est positif, il faut s’isoler et prendre rendez-vous dans un centre de dépistage , dès que possible.
  • Si le résultat est négatif, vous pouvez reprendre vos activités tout en appliquant les consignes sanitaires de base.
  • Si le résultat est invalide, vous devez tout de suite refaire le prélèvement et le test avec du nouveau matériel.

Le Montarvillois, 

le journal hyperlocal de Saint-Bruno-de-Montarville

Photos: courtoisie

Source: communiqué et site web du MSSSS


Saint-Bruno-de-Montarville  le plus important groupe Facebook exclusivement dédié aux Montarvillois

https://www.facebook.com/groups/Saint-Bruno-De-Montarville

Affichez
Cachez