Deux nouvelles bornes de réparation de vélo à Saint-Bruno-de-Montarville

La Ville de Saint-Bruno a installé deux stations de réparation de vélo en libre-service Biciborne. Accessibles et gratuites, elles sont localisées près des pistes cyclables situées dans les parcs Marie-Victorin et des Bouleaux. La Ville répond aux besoins des cyclistes en leur offrant un milieu plus commode et sécuritaire pour changer un pneus crevés, faire des ajustements ou réaliser de petites réparations è un vélo.

Des stations stratégiquement situées

Les deux stations de l’entreprise québécoise Biciborne sont situées au cœur de son réseau cyclable. La première, près des modules de jeux du parc Marie-Victorin, est près de la piste BMX et est connectée au parcours Boomerang. La seconde, au parc des Bouleaux, est attenante à la piste cyclable OKA-Mont-Saint-Hilaire. 

De pratique bornes…

Ces ateliers (bornes) de mécanique permettent aux cyclistes, de façon simple et rapide, la réparation de bris impromptus auxquels ils peuvent être confrontés en déplacement. Ils comprennent de multiples fonctionnalités :

  • des outils de qualité insensibles aux intempéries, dont des tournevis et des clés;
  • une paire de démonte-pneus pour effectuer le changement de pneus;
  • une pompe à air afin d’ajuster la pression des pneus, tout en empêchant la fuite d’air.

Saint-Bruno un milieu de vie en santé et sportif

La mise en place de ces bornes vient bonifier l’offre d’un parcours cyclable accessible, convivial et sécuritaire pour les usagers de tout âge. Elle s’imbrique dans la vision d’un mode de vie sain, de l’activité physique et du transport actif activement prônée par la Ville, notamment par sa programmation saisonnière d’activités et son appui aux évènements et organismes sportifs locaux. 

Le Montarvillois, le journal hyperlocal de Saint-Bruno-de-Montarville

Source: communiqué Ville de Saint-Bruno-de-Montarville


Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui, le plus important groupe Facebook exclusivement dédié aux Montarvillois

Photos des Biciborne. Crédit : Robert Laflamme.