En septembre, encourageons le transport actif des élèves

Partagez!

Chaque enfant gardera un souvenir impérissable de son père ou de sa mère qui l’accompagnera pour se rendre à l’école. «Te souviens-tu quand tu m’amenais à l’école», vous diront-ils un jour avec un brin de nostalgie.

Dans un mois, les autobus jaunes rouleront à nouveau. Au Québec, ils seront bien remplis car pas moins de 48 écoliers pourront y prendre place. C’est quatre fois plus qu’aux États-Unis…

C’est donc dire que si j’étais un parent, j’envisagerais sérieusement le transport actif. Je profiterais du mois d’août pour trouver le chemin le plus sécuritaire pour mon enfant pour joindre l’école à vélo. Je l’accompagnerais en septembre à la rentrée, question de l’encourager.

Pour la Ville de Saint-Bruno, ça veut dire, de créer des corridors cyclables aux abords des diverses écoles sur son territoire. Ils seront certainement plus achalandés que la défunte forêt de cônes orange du samedi sur Montarville.

Pour les parents souhaiteraient organiser un transport actif collectif qui « marche »… Il y a Trottibus:

Un autobus pédestre, vous connaissez?

« Le Trottibus de la Société canadienne du cancer est un autobus pédestre qui permet à des élèves du primaire de se rendre à l’école à pied, accompagnés de parents ou de bénévoles.

  • Sécuritaire et encadré
  • Trajets prédéterminés
  • Arrêts planifiés
  • Bénévoles accompagnateurs formés »

Guy Sauvé

Courrier des lecteurs

Affichez
Cachez