Entrevue vidéo avec Véronique Mauro candidate du district 5 pour Ensemble Saint-Bruno

Voici l’entretien vidéo de Khalil Essadik avec la candidate du district 5 pour Ensemble Saint-Bruno, Véronique Mauro.

Mme Mauro est Directrice, Services corporatifs – Centre d’Expertise RH Mondiales – Talent et Culture chez CGI, une des plus importantes entreprises de services-conseils en technologie de l’information (TI) et en management au monde. Véronique Mauto possède un cursus académique fort impressionnant, elle a obtenu un baccalauréat de l’Université Concordia en Sciences politiques et Relations internationales et une Maîtrise en administration des affaires à HEC Montréal. Pendant ses études universitaires, elle a reçu plusieurs bourses d’excellence et de nombreuses mentions d‘honneur pour récompenser ses performances académiques. Elle a aussi une formation de première répondante en santé mentale et une autre en PNL. –Fiche de la candidate

Cette très intéressante entrevue nous donne un aperçu de cette jeune politicienne et de ses idées.

Voici quelques points que j’ai relevé dans cette entrevue qui mérite des clarifications

Garderie: Même si le manque de garderie est la cause première de son engagement politique, elle ne répond pas clairement à la question, “Comment concrètement, la ville peut aider à développer des garderies à Saint-Bruno”? Madame Mauro évoque des solutions, des idées mais sans les identifier… En voici deux: Dans certaines villes on retrouve des haltes garderie pour lesquels les conseils municipaux ont offert des locaux. Les villes peuvent aussi offrir des terrains pour la construction de nouvelles garderies. Dans les deux cas, les CPE existant pourraient en assumer la gestion.

Boulevard Boucherville: Un des enjeux est la vitesse mais le problème principal est que ce boulevard est devenu une voie de contournement à la 116.

Transport de matières dangereuses: Non… malheureusement, les services d’incendie ne savent pas exactement ce qui est transporté dans les wagons (nature des produits chimiques, et des liquides, type de pétrole, etc.). Or, il est important pour ceux-ci ( les premiers répondants) de connaitre la nature des produits transportés (lire aussi) afin qu’ils puissent intervenir le plus adéquatement possible et avec les meilleurs produits (1). Dans certains cas, l’utilisation de l’eau ou de certains produits chimiques peut envenimer l’incendie. Par conséquent, les responsables des mesures d’urgence, les services d’incendie devraient connaitre la nature des produits transportés. 

Site web d’Ensemble Saint-Bruno:  https://www.ensemblesaint-bruno.com

Alain Dubois, chroniqueur de la vie municipale à Saint-Bruno-de-Montarville

(1) Lire à ce sujet:La place des municipalités dans la réglementation fédérale du transport des hydrocarbures : un rôle à solidifier

Le Montarvillois, le journal hyperlocal de Saint-Bruno-de-Montarville