Épidémie de vols de catalyseurs à Saint-Bruno et dans l’agglomération: 4 arrestations

Partagez!

Aujourd’hui par voie de communiqué le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) a annoncé la conclusion d’une importante enquête sur les vols de catalyseurs en procédant à l’arrestation de quatre suspects. 

Cette enquête avait commencé au début de l’année, mais elle a prise rapidement de l’ampleur vue le nombre croissant de  vols qui étaient rapportés au SPAL

Les voleurs de ce réseau ciblaient principalement les stationnements incitatifs, les terrains de stationnement de certains  centres commerciaux ainsi que des secteurs résidentiels des villes de l’agglomération de Longueuil y compris Saint-Bruno-de-Montarville.

Lors ce cette enquête il a aussi été établi que certains modèles de véhicules étaient plus ciblés que d’autres, soit les Hyundai Tucson, Hyundai Santa Fe, Honda Element, Honda CRV et Kia Sportage.

Steve Arseneault

Le SPAL a réussi à identifier un groupe en particulier. Celui-ci était impliqué dans les vols de catalyseurs, mais aussi dans d’autres crimes: méfaits, fraudes,  recel et trafic de biens criminellement obtenus. 

Les frères Sébastien et Frédérick Lacasse, âgés respectivement de 29 et 30 ans, font face, à eux seuls, à  plus d’une cinquantaine de chefs d’accusation. 

Le SPAL a également été arrêté lors de cette opération, deux de leurs trois complices; Cindy Dumouchel, 31 ans  et Tommy Mcduff, 28 ans.  

Le troisième complice, Steve Arseneault, 30 ans, est, quant à lui, toujours recherché. Les trois individus  font face à une trentaine de chefs d’accusation.

L’enquête se poursuit toujours et d’autres accusations pourraient s’y ajouter. 


Pourquoi voler des catalyseurs?

Si les catalyseurs sont l’objet de nombreux vols, c’est parce qu’ils renferment plusieurs métaux précieux: platine, rhodium, palladium.

Ainsi le prix pour le palladium est plus élevé que celui de l’or. Radio-Canada révélait en février dernier le prix du palladium s’élevait à 3,602$ CAD par once, tandis que celui de l’or était de 2,172$ CAD.

On comprend donc l’engouement des voleurs pour les catalyseurs.

Conseils de prévention 

Pour terminer le SPAL dans son communiqué, donne des conseils afin d’éviter les vols de catalyseurs

“Si vous n’avez pas accès à un garage, tentez de limiter l’accès possible au-dessous de votre véhicule. Garez-le à proximité d’une bordure ou d’une chaîne de trottoir, par exemple. S’il n’arrive pas à se glisser  sous votre véhicule, un voleur peut très difficilement enlever le catalyseur. Évitez que votre véhicule soit  isolé et stationnez-le dans un endroit bien éclairé, pendant la nuit.”

Pour les entreprises : Pour les entreprises : 

“Installez des plaques protectrices sous le véhicule de façon à compliquer l’accès aux catalyseurs; – Dotez-vous des services d’agents de sécurité la nuit ou encore d’un chien de garde; – Installez des caméras de surveillance de qualité;  Assurez-vous que l’éclairage extérieur est suffisant; Clôturez les espaces de stationnement. “

Le Montarvillois,

Le journal hyperlocal de Saint-Bruno-de-Montarville

Alain Dubois & communiqué du SPAL

Affichez
Cachez