Exceldor reçoit 262.500$ pour protéger ses travailleurs de la COVID-19

Partagez!

Marie Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada, a visité aujourd’hui la coopérative Exceldor à Saint-Bruno-de-Montarville, pour annoncer un certain nombre des projets initiaux financés par le Fonds d’urgence pour la transformation, qui s’élève à 77,5 millions de dollars.

De ce montant, Exceldor a obtenu un financement pouvant atteindre 262 500 $ afin d’acheter de l’équipement de protection individuelle (EPI) et d’installer du matériel pour assurer l’éloignement physique de ses travailleurs.

Les travailleurs de l’usine d’Exceldor à Saint-Bruno (et leur entourage) ont été lourdement touchés par la pandémie. Déjà, en avril denier, près d’une cinquantaine des ses travailleurs étaient atteints par la COVID-19 et plus d’une centaine mis en isolement préventif. Malgré cette situation critique chez ses employés l’usine a continué à fonctionner à plein régime.

Le Fonds d’urgence pour la transformation est justement axé sur les projets qui aideront les entreprises tel que Exceldor à répondre aux besoins en matière de santé et de sécurité qui sont urgents pour les travailleurs des secteurs agroalimentaires subissant les répercussions de la COVID-19 et vise particulièrement à aider les établissements de transformation de la viande.

À l’échelle nationale, 32 projets au total ont été approuvés jusqu’ici, ce qui représente un financement pouvant atteindre 10,54 millions de dollars. Ce financement aide les entreprises à acheter de l’équipement de protection individuelle réutilisable, des stations de lavage des mains et des écrans protecteurs, à modifier les lignes de production pour permettre la distanciation physique, à élaborer des formations supplémentaires et à adopter d’autres mesures nécessaires pour protéger les employés contre la COVID-19. Tous les projets restants sont en cours d’évaluation et seront achevés au cours des prochaines semaines.

Pour la ministre, «Les travailleurs du secteur agroalimentaire, en particulier ceux qui travaillent dans la transformation de la viande, ont fait face à de nombreux défis durant cette pandémie, et le gouvernement est là pour les soutenir. Il est primordial d’assurer la sécurité de ces travailleurs essentiels pour continuer d’offrir des aliments salubres et de grande qualité à l’ensemble de la population canadienne.»

De son coté le président et directeur général de la la coopérative, M. René Proulx, n’a pas caché sa satisfaction «Le soutien annoncé par le gouvernement fédéral aujourd’hui était attendu et est très apprécié. Malgré les nombreux défis liés à la COVID-19 au cours des derniers mois, nous sommes parvenus à rester debout pour continuer de nourrir les Canadiens et les Canadiennes. J’aimerais remercier tous nos employés qui prennent leur travail à cœur et qui demeurent en poste en dépit des circonstances. Nous maintenons notre engagement à offrir un milieu de travail adapté aux conditions de pandémie actuelles et à protéger ainsi la santé de nos employés.»

LeMontarvillois.com

Sources: communiqué du gouvernement du Canada & LeMontarvillois.com

Photos: courtoisie

À la une –De gauche,à droite: René Proulx président et directeur général de la la coopérative, Exceldor ; Marie Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada

Affichez
Cachez