Ilot Natrel : Lettre au Maire Martin Murray

Partagez!
image_pdfimage_print

Parler des deux côtés de la bouche en même temps…

Suite à la publication sur votre page Facebook de votre texte sur le projet de résidence pour personnes âgées sur le terrain de l’ex-usine de Natrel, j’aimerais apporter des nuances à vos propos.

Vous y mentionnez que vous trouvez désolant «que les médias sociaux peuvent à ce point être utilisés à des fins aussi outrancières». Je ne sais pas à quel média vous faites allusion, mais en ce qui concerne le groupe «Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui», les contenus de cette nature y sont relativement marginaux… Et somme  toute, les commentaires que l’on y retrouve sont généralement teintés d’un respect que l’on ne retrouve pas ou peu dans les espaces de discussion des médias traditionnels. Si vous vous scandalisez des quelques commentaires de mauvais goût que l’on y lit occasionnellement et que vous mettez en exsangue dans votre texte, vous en perdrez votre latin si vous parcourez les forums et autres espaces de discussion des «grands» médias.   Cela dit, contrairement à ce que vous prétendez, les médias sociaux sont devenus la nouvelle agora des citoyens, un espace de discussions, d’échanges et de débats nécessaires, voire obligatoires, dans cette ère où l’informatique, l’internet et les réseaux sociaux dominent notre quotidien. Ils permettent justement d’aller au fond des choses et ce d’autant que toutes les informations nécessaires y sont à un clic de distance.

Dans la page «Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui» nous allons plus loin, car souvent on y retrouve directement des liens vers des textes permettant d’approfondir les débats.   De plus, plusieurs élus, tels que vous Monsieur le maire, êtes membre de ce groupe; par conséquent pouvez y intervenir directement et ainsi participer à la vie de cette agora incontournable qu’est devenue ce groupe.

«Les Montarvillois souhaitent un maximum de 4 étages et c’est ce que nous ferons.»  Parti Montarvillois – Martin Murray

Les Montarvillois ont compris votre proposition et celle du promoteur concernant l’îlot Natrel, et ce d’autant qu’elle a  peu changé depuis l’annonce de ce projet. Mais, en tout respect, M. le maire, c’est vous qui faites la sourde oreille à la volonté de vos concitoyens  qui ne souhaitent pas d’un 2e projet résidentiel pour personnes âgées en plein centre-ville et ce, à quelques centaines de pieds d’une autre résidence similaire. Je ne sais pour quel motif, mais depuis le départ vous êtes avec le conseiller Jacques Bédard celui des élus qui défend avec le plus d’énergie le projet de COGIR. Depuis l’annonce de ce projet, lors de nos échanges, y compris le soir de votre réélection, vous avez  toujours évoqué des éléments et arguments favorables au projet. Étrangement, ceux-ci étaient parfois mot pour mot identiques à ceux que le promoteur et pdg de COGIR, Mathieu Duguay, m’avait énoncés lors d’une rencontre que j’ai eue avec lui et des membres de son équipe. Je vous rappelle que votre parti s’était engagé à ne pas permettre plus de 4 étages à l’îlot Natrel. En réponse à la conseillère Marilou Alarie, voilà ce que l’on retrouvait sur le site web de votre parti «Non nous ne parlons pas des deux cotés de la bouche comme vous dites.(…) Les Montarvillois souhaitent un maximum de 4 étages et c’est ce que nous ferons.». Est-ce trop vous demander M. le maire de respecter le plus important  de vos engagements électoraux et la volonté des Montarvillois? Si vous ne le faites pas, j’ose espérer que les conseillers de votre parti se montreront plus conséquents et dignes et qu’ils voteront contre toute modification au zonage qui aurait pour effet d’ajouter un 5e étage au projet de COGIR.

Contrairement à ce que vous laissez entendre dans votre texte, il y a eu très peu de commentaires durs envers les personnes âgées dans les médias sociaux et dans le groupe «Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui»…  En fait vous vous attardez à des commentaires marginaux et superficiels presque de l’ordre des faits divers pour catégoriser les opposants au projet de COGIR. Dans les faits il n’y a aucun lien entre les deux. L’auteur de ces lignes ainsi que plusieurs autres opposants au projet font également partie du groupe d’âge ciblé par COGIR et nous souhaitons tout comme vous  que nos concitoyens les plus âgés (y compris nous-mêmes) puissent finir leurs jours à Saint-Bruno. S’il y a de la démagogie, M. le maire, c’est dans vos propos qu’on la retrouve. 

Oui à une 2e résidence pour personnes âgées à Saint-Bruno…

Pour terminer, je vous rappelle, M. le maire, que personne, ou presque, ne conteste la pertinence d’une autre résidence pour personnes âgées à Saint-Bruno. Il y en a déjà une au centre-ville et c’est bien suffisant pour ce secteur.… C’est l’affection que nous avons pour notre ville  et le caractère villageois de son centre ville, le «gros bon sens », et des principes urbanistiques de base qui justifient notre opposition et notre désir de voir cette autre résidence pour personnes âgées en périphérie de son coeur… Prenez conseil auprès d’urbanistes compétents et indépendants  qui ne se plieront pas à ce que vous voulez entendre… On ne met pas deux énormes résidences pour personnes âgées si près l’une de l’autre dans un petit centre-ville comme celui de Saint-Bruno et de surcroît à en y ajoutant un 5e étage qui aura pour impact d’en faire le plus haut immeuble du centre-ville. M. le maire dans ce dossier vous semblez oublier que vous êtes le maire  de tous les Montarvillois; cessez donc de défendre et de faciliter ad nauseam ce projet de COGIR. Il y a de bons projets (station thermale SkySpa, centre multi-sports) et des mauvais, et celui-là, à ne pas en douter, entre dans la 2e catégorie.

 

Alain Dubois / opinion

 

Sur le même sujet:

Îlot Natrel: Un promoteur immobilier fait main basse sur le centre-ville de Saint-Bruno

Le dézonage du terrain Agropur: Le cheval de troie de COGIR?

Îlot Natrel : une rencontre d’information courue

Le maire Martin Murray met au rancart le plan d’urbanisme…

Sur le site de la Ville de Saint-Bruno: 

Redéveloppement et mise en valeur de l’Îlot Natrel

 

Be the first to comment on "Ilot Natrel : Lettre au Maire Martin Murray"

Leave a comment