La conseillère Isabelle Bérubé lance un nouveau parti politique Montarvillois «Ensemble Saint-Bruno»

C’était un secret de polichinelle que madame Isabelle Bérubé avait l’intention de briguer la mairie de Saint-Bruno-de-Montarville. Le journal avait eu vent de cette rumeur depuis près de 2 ans… À l’époque, elle était vue par plusieurs membres du parti Montarvillois comme la personne la plus à même de succéder au maire Martin Murray. C’est d’ailleurs probablement ce qui explique qu’elle a été la cible de si nombreuses attaques de la part d’élus du conseil municipal.

Hier matin, la conseillère a annoncé lors d’une conférence de presse le lancement d’un nouveau parti, « Ensemble Saint-Bruno » et sa candidature à la mairie de la ville pour l’élection municipale qui aura lieu le 7 novembre prochain. Elle a aussi profité de l’occasion pour présenter un premier candidat de sa formation politique, le conseiller du district 2, M. Vincent Fortier.

Élue pour la première fois en 2013 alors qu’elle portait les couleurs du Parti montarvillois (Pm), madame Bérubé et son collègue Vincent Fortier ont quitté ce parti en évoquant des différences d’opinions au sein du Pm sur la façon de régler les problèmes de gouvernance de la ville. Ils espéraient ainsi «changer la dynamique conflictuelle qui règne au sein du conseil municipal»  tout en demeurant fidèles aux idéaux du Pm. Force est de constater qu’à ce chapitre l’objectif principal qu’ils voulaient atteindre en démissionnant du parti n’a pas été atteint.

Lors de ses mandats de conseillère, Isabelle Bérubé a été impliquée dans de nombreux dossiers et décisions prises par le conseil: la protection à perpétuité du boisé Tailhandier; la mise en place de la collecte des matières organiques; la refonte des infrastructure aux abords de l’école de Montarville pour augmenter la sécurité des élèves et plus récemment, l’adoption du plan d’action pour contrer la détérioration des lacs du Village et du Ruisseau.  Pendant 4 ans, elle a représenté la Ville au sein du Réseau de transport de Longueuil (RTL). Actuellement, elle est toujours la représentante de la municipalité auprès de la Commission de l’environnement de l’agglomération.

Isabelle Bérubé & Vincent Fortier – Photo Philippe Bossé 2021 philippebosse.com

Dans le communiqué de presse émis par son parti, Madame Bérubé explique que: «La base de mon implication politique ici se trouve la fierté des Montarvilloises et Montarvillois envers leur ville (…). Nous avons à Saint-Bruno une communauté extraordinaire, avec des atouts tout aussi fantastiques. Au cours des récentes années, nous avons été nommés la meilleure ville au Canada pour les familles par le prestigieux magazine MoneySense, en plus de s’inscrire dans le haut du classement pour les meilleurs endroits où habiter. Il faut miser sur ces attributs pour développer un avenir qui soit à la fois durable et prospère pour notre ville, et dont la qualité de vie n’a pas d’égal ailleurs au Québec».

Isabelle Bérubé dit aussi croire au rôle positif que peuvent jouer les partis politiques sur la scène municipale: «Les grandes visions émanent de la contribution de gens qui partagent des convictions, tout en accueillant avec ouverture les débats d’idées. C’est d’autant plus vrai quand ces gens priorisent les intérêts de leur communauté. Ensemble Saint-Bruno sera un véhicule dans lequel une majorité de citoyennes et citoyens vont se reconnaître». 

À ce chapitre, le parti Ensemble Saint-Bruno tiendra une série de consultations auprès de citoyennes et citoyens afin de préciser les engagements de son programme politique.

Si elle était élue en novembre 2021, Isabelle Bérubé deviendrait non seulement la première femme à diriger les destinées de Saint-Bruno mais aussi une des rares élu(e)s à avoir une formation scientifique au Québec à occuper ce poste.

Journaliste: Alain Dubois

Source communiqué Parti Ensemble Saint-Bruno et divers

Photo à la une: Donat Boivin (montage: rédaction)


Note biographique

Détentrice d’un diplôme universitaire de premier cycle en sciences appliquées, d’un diplôme de deuxième cycle en gestion de l’environnement et d’une maîtrise en environnement, Isabelle Bérubé a amorcé sa carrière en tant que journaliste, avant de prendre la direction de l’Alliance pour une économie verte puis au développement de la section québécoise de la Société pour la nature et les parcs. Elle a été membre du Parti Montarvillois jusqu’en novembre 2020 (source PESB)


Saint-Bruno-de-Montarvile d’hier à aujourd’hui, le plus important groupe Facebook exclusivement dédié aux Montarvillois