LA COOPÉRATIVE FUNÉRAIRE DU GRAND MONTRÉAL POURSUIT SA DÉMARCHE DEVANT LA JUSTICE CONTRE LA VILLE DE SAINT-BRUNO

Partagez!
image_pdfimage_print

Le 17 avril aura lieu au Palais de justice de Longueuil, la première audition dans la cause qui oppose à la ville de Saint-Bruno-de-Montarville et la Coopérative funéraire du Grand-Montréal. Par sa démarche en Cour supérieure du Québec, la coop veut forcer la municipalité à lui délivrer un permis de construction et à adopter son Plan d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) pour le centre funéraire avec crématorium et qui logerait son futur siège social.

Le maire de Saint-Bruno, Martin Murray a invité les Montarvillois à assister nombreux à cette audition.

On sera rappellera, que toutes les étapes de ce projet avaient été entérinées à l’unanimité par le conseil municipal, et ce, jusqu’à ce que des citoyens du district concerné, s’oppose à sa construction en évoquant la diminution de la valeur de leur propriété, une augmentation indue du trafic et la pollution provoquée par la crémation des corps.

Affichez
Cachez
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com