Lancement de nouvelles initiatives chez ÉQUI-AGGLO

Quelque part sur la Rive-Sud de Montréal, le 1er octobre 2021. À un mois des prochaines élections  municipales, le mouvement citoyen ÉquiAgglo procèdera au lancement de deux innovations à son modèle pour plus d’équité, respect, démocratie, pérennité et imputabilité de l’agglomération de Longueuil.  

D’abord, ÉquiAgglo a entendu les demandes pour permettre d’adhérer à ses principes tout en évitant  les écueils juridiques. Elle propose donc, à partir du 1er octobre une version épurée auxquels tous les  candidats aux élections des municipalités liées devraient pouvoir adhérer, ce qui leur permettra d’être  certifiés ÉquiAgglo et utiliser les logos du mouvement. ÉquiAgglo se veut être LA voix supramunicipale  nécessaire aux citoyens, celle qui manque au Conseil de l’agglomération de Longueuil pour régler le  déséquilibre fiscal qui perdure depuis les défusions de 2006. Il est loin d’être évident pour les citoyens  de démêler le vrai du faux dans les arguments et entêtements bureaucratiques, et ÉquiAgglo veut les  accompagner en proposant aux candidats de signifier leur adhésion à ces principes simples de la bonne  entente en signant ce nouvel ÉNONCÉ DE PRINCIPES POUR L’ÉQUITÉ POUR L’AGGLOMÉRATION DE  LONGUEUIL. Cet énoncé prône, entre autres d’adopter progressivement une répartition des charges  selon l’utilisation des ressources communes de l’agglomération, et de chercher des modes résolutions  des différends plutôt que garder des postures qui perpétuent les impasses inutiles et contre productives, aux frais des citoyens. Cette plateforme s’adresse donc à tous les élus actuels et tous les  candidats et citoyens des cinq villes liées de l’agglomération de Longueuil, peu importe leur allégeance  politique au niveau local. L’heure n’est plus aux querelles de mots et il est plus que temps d’unir la voix  de tous les candidats à la mairie et aux Conseils pour que l’agglomération de Longueuil fonctionne  mieux. 

ÉquiAgglo en profite également pour lancer sa pétition citoyenne. Cette pétition vise à envoyer un  message clair à tous les candidats, que les citoyens en ont assez des guerres futiles de clocher et exigent  d’eux qu’ils fassent les efforts et les compromis nécessaires pour comprendre ce qui bloque  l’avancement de l’agglomération de Longueuil. Tous les citoyens sont invités à s’inscrire en ligne sur le  site d’ÉquiAgglo, à l’adresse http://equiagglo.ca/jadhere

L’agglomération de Longueuil a été créée pour gérer et partager des dépenses communes aux cinq villes  de façon plus efficace et équitable. «Mais, en réalité, la formule actuelle, en plus de créer des iniquités,  ne donne aucun incitatif à l’utilisation judicieuse des ressources. Les élus tentent d’ouvrir le dialogue et  la transparence dans la gestion financière de l’agglomération depuis 15 ans, mais Longueuil refuse  toujours de renoncer aux bénéfices qu’elle semble en retirer. C’est une perception partagée par  plusieurs» déclare Michel Gervais, conseiller municipal et candidat à la mairie de Brossard. «Il  semblerait que nous ne pouvons nous adresser à Québec pour demander des changements, mais eux ne  sont pas privés pour demander l’abrogation les articles 61 et 62 de la Loi sur l’exercice de certaines  compétences municipales dans certaines agglomérations. Antidémocratique et dangereux, il faut que ça change et il faut travailler ensemble, les 5 villes, dans les respects des citoyens que les élues  représentent», ajoute-t-il. 

Pour en savoir plus sur ce mouvement citoyen: http://equiagglo.ca

Le Montarvillois

Le journal hyperlocal de Saint-Bruno-de-Montarville

Source communiqué Équi-agglo


Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui, le plus important groupe Facebook exclusivement dédié aux Montarvillois