Les Montarvillois pourront reprendre un peu de leur souffle: Embellie en zone rouge…

Le premier ministre du Québec, M. François Legault, a annoncé qu’en raison du passage à l’heure avancée et compte tenu de la situation épidémiologique qui demeure stable, dès demain, le couvre-feu dans les régions se trouvant au palier d’alerte maximale (rouge) sera repoussé. Il sera désormais en vigueur de 21h30 à 5h.

Également, à compter du 26 mars, les salles de spectacle des secteurs au palier rouge pourront ouvrir selon les mêmes conditions que celles en vigueur pour les cinémas situés en zone rouge.

En zone rouge… d’autres assouplissements

Reprise progressive des activités de loisir et de sport  

L’ensemble de la population pourra désormais participer à des activités organisées en respectant les directives de la Direction générale de la santé publique propres au palier d’alerte de sa région. «Ce qui me réjouit dans l’annonce d’aujourd’hui, c’est de pouvoir annoncer aux enfants et à nos jeunes qu’ils vont pouvoir retrouver leurs coéquipiers à partir du 26 mars», a déclaré la ministre déléguée à l’Éducation et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Isabelle Charest.

En zone rouge, l’ensemble des installations intérieures seront ouvertes, dont les centres de conditionnement physique. Les entraînements pratiqués seul, en dyade ou entre occupants d’une même résidence privée seront permis à compter du 26 mars.

Les personnes résidant en zone rouge pourront également poursuivre la pratique d’une activité sportive ou de loisir extérieure avec un groupe d’un maximum de huit personnes ou entre occupants d’une même résidence privée, comme actuellement.

Les activités parascolaires seront permises en groupe-classe stable dès le 15 mars.

Réouverture des spas et des piscines intérieures des établissements hôteliers 

Les installations intérieures et extérieures des établissements de spas tel que Förena Cité thermale situé à Saint-Bruno-de-Montarville, pourront être de nouveau accessibles à la clientèle. Les soins personnels et esthétiques continueront d’y être permis. Autant pour les spas que pour les piscines des établissements hôteliers, des consignes sanitaires strictes devront être respectées, en plus des mesures sanitaires en vigueur selon les paliers d’alerte des régions.

Le nombre de personnes présentes sera déterminé par les gestionnaires de site selon la capacité d’accueil de l’infrastructure et doit permettre l’application stricte des mesures de distanciation et l’absence de contacts entre les personnes qui n’appartiennent pas à la même bulle familiale.

Capacité d’accueil des lieux de culte

 Les lieux pourront dorénavant accueillir un maximum de 25 personnes à compter du 26 mars prochain. La capacité actuelle est de 10 personnes au maximum.

Le port du masque d’intervention (masque de procédure) est obligatoire et qu’une distance de deux mètres doit être maintenue en tout temps entre les personnes qui ne résident pas à la même adresse.

La campagne de vaccination bat son plein

La vaccination progresse bien au Québec. On prévoit que d’ici la fin du mois d’avril, nous aurons vacciné toutes les personnes de 65 ans et plus. Compte tenu du fait que 80% des patients hospitalisés en raison de la COVID-19 ont 65 ans et plus, l’atteinte de ce seuil aura des retombées importantes sur notre capacité hospitalière. «Je veux aussi ajouter que les trois vaccins qu’on utilise sont tous efficaces, tous sécuritaires», a tenu à spécifier le premier ministre, invitant les gens à se faire vacciner aussitôt que le vaccin est accessible pour leur groupe d’âge.

Le gouvernement prévoit que, si l’approvisionnement en vaccins se déroule comme prévu, l’ensemble des personnes âgées de 65 ans et plus qui désirent être vaccinées contre la COVID-19 devraient l’avoir été d’ici le 15 avril. Il a ajouté que tous les Québécois qui le souhaitent devraient avoir reçu leur première dose d’ici la Fête nationale, le 24 juin. «Ça veut dire qu’on va avoir un bel été! C’est encourageant, mais c’est conditionnel à ce qu’on fasse encore attention pour quelques semaines », a déclaré le premier ministre.

Le gouvernement a aussi annoncé un changement dans sa stratégie de vaccination. Les personnes lourdement handicapées vivant à domicile et ceux ayant un handicap physique, une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme et vivant dans les RI-RTF pourront prioritairement être vaccinées en priorité.

Enfin, bien qu’il ne semble pas y avoir de remontée marquée des cas associée à la semaine de relâche, la situation relative aux variants nous commande de demeurer vigilants. Rappelons que les variants sont reconnus comme étant plus transmissibles et potentiellement plus virulents, et qu’ils requièrent une très grande prudence. Il est donc nécessaire de continuer d’agir avec précaution et de respecter toutes les consignes sanitaires.

À ce jour, 774 600 doses de vaccin anti-COVID ont été administrées au Québec, soit 9,1 % de la population, selon les données du ministère de la Santé et des Services sociaux.

Le Montarvillois

Le journal hyperlocal de Saint-Bruno-de-Montarville

Sources: communiqués du gouvernement du Québec et points d presse du PM


Saint-Bruno-de-Montarvile d’hier à aujourd’hui, le plus important groupe Facebook exclusivement dédié aux Montarvillois