Marilou Alarie candidate pour le Bloc Québécois dans Brome-Missisquoi

La conseillère municipale du district 6 de Saint-Bruno-de-Montarville, Marilou Alarie, qui avait annoncé qu’elle ne se représenterait pas à la prochaine élection municipale, sera candidate pour le Bloc Québécois dans la circonscription fédérale de Brome-Missisquoi. 

Madame Alarie a choisi de se présenter dans Brome-Missisquoi car elle a acheté récemment une ferme à Brigham, une municipalité qui fait partie de cette circonscription. On se rappellera qu’en 2018 Mme Alarie n’avait perdu l’investiture du Parti Québécois dans la circonscription provinciale de Borduas que par 19 votes.

Elle tente maintenant sa chance au niveau fédéral en se présentant dans une circonscription qui est actuellement représentée par la députée libérale Lyne Bessette. Le Bloc a déjà remporté cette circonscription en 1993 et en 2006. Au provincial, la circonscription est représentée par la ministre de la CAQ, Isabelle Charest.

Madame Alarie s’était fait connaitre par la lutte qu’elle avait menée en faveur de la protection du boisé Des Hirondelles. Elle avait alors joint le Parti montarvillois (Pm) et remporté le district 6 où se trouve le boisé et dans lequel elle réside. En septembre 2017 elle avait quitté le Pm en évoquant le manque de transparence et de leadership du maire sur le controversé projet immobilier de RPA (COGIR) dans l’îlot Natrel, auquel elle s’était opposé et qui était âprement et presque exclusivement défendu par le maire Martin Murray et le conseiller Jacques Bédard. Depuis lors, la conseillère siège en tant qu’indépendante.

La conseillère se démarqua particulièrement au sein du conseil par sa grande connaissance de Saint-Bruno, son haut degré de préparation aux séances du conseil et sa volonté de protéger le patrimoine bâti de la ville dans laquelle elle a grandi. Elle a aussi défendu avec succès la tarification unique par zone pour les usagers Montarvillois des transports en commun auprès de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM). Pour ces derniers, dorénavant en zone 2, le tarif passera dès juillet de 177$ à 144$ par mois pour se déplacer de la rive-sud vers le centre-ville.

La controverse de son dernier mandat…

Selon le maire Martin Murray, le 28 avril 2018, il se serait rendu compte qu’il était suivi par une automobile en se rendant dans un restaurant de Saint-Bruno. Il continua alors sa route jusqu’à l’hôtel de ville de Longueuil. Comme sa crainte se concrétisait, il téléphona au conseiller Vincent Fortier qui avec la police de Longueuil convinrent d’une stratégie d’interception du véhicule concerné. À la demande des policiers, il stationna son véhicule et le SPAL interpella le suspect qui avait aussi stationné son véhicule un peu plus loin. À sa surprise, il s’agissait de la conseillère Marilou Alarie. Pour celle-ci, ce sont des accusations sans-fondement. Selon elle, « cette histoire a été montée en épingle afin de miner sa crédibilité ». Dans sa version de l’évènement, elle a affirmé au journal qu’elle avait aussi rendez-vous dans le secteur de l’hôtel de ville. « Le maire et son parti ont fait beaucoup de bruits sur une soi-disant traque automobile qui n’a jamais eu lieu » (…). J’ai pu démontrer au SPAL le soir même que je suis allée du point A ou point B directement ». Le journal Les Versants avait tenté à l’époque, de vérifier l’exactitude des faits avec le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL), toutefois les policiers ont mentionné à ce journal, être dans l’impossibilité de fournir quelconque information. Le maire a vertement dénoncé au conseil de ville et dans sa chronique au journal ce qui était pour lui du harcèlement et de l’intimidation. Pour la conseillère, c’est plutôt le contraire qui s’est produit ce soir-là.

Journaliste: Alain Dubois

Mise-à-jour: À la demande de Mme Marilou Alarie, j’ai procédé à une modification du dernier paragraphe afin de faire une plus grande place à sa version de l’évènement.

Photos: page Facebook Marilou Alarie

Le Montarvillois, le journal hyperlocal de Saint-Bruno-de-Montarville


Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui, le plus important groupe Facebook exclusivement dédié aux Montarvillois