Martin Guevremont conseiller du district 4 démissionne…

Martin Guèvremont, conseiller district 4
Partagez!
image_pdfimage_print

Le conseiller municipal de Saint-Bruno-de-Montarville, Martin Guèvremont, a annoncé aujourd’hui, par voie de communiqué, qu’il démissionnait de son poste de représentant des citoyens du district 4.

Le conseiller évoque des motifs liés à son travail pour justifier sa décision. Dans sa lettre de démission qu’il a adressée au maire Martin Murray (lire plus bas), il explique qu’il lui était devenu impossible de concilier « engagement politique, travail, famille » et dans un contexte ou son poste de conseiller à temps partiel exigeait de lui un temps considérable. Pour remédier à la situation, Martin Guevremont propose comme solution une réduction du nombre de conseillers municipaux et un statut temps plein pour ceux-ci.

Cette démission du conseiller Guevremont fragilise davantage la position du maire Murray et de son parti, Le Parti Montarvillois qui a déjà perdu deux autres conseillers (devenu indépendant) depuis la dernière élection.

Il ne reste plus que deux conseillers municipaux sur sept qui sont membres de l’équipe du maire: Vincent Fortier, District no 2 et Isabelle Bérubé, District no 5.

Alain Dubois

LETTRE DE DÉMISSION DE MARTIN GUEVREMONT AU MAIRE MARTIN MURRAY

À : M. Martin Murray, maire de Saint-Bruno-de-Montarville

1er avril 2019

Bonjour Martin,

Je regrette de t’annoncer ma démission à titre de conseiller municipal du district #4 en date d’aujourd’hui. Mon horaire professionnel a changé depuis janvier dernier et exige maintenant beaucoup plus de déplacements qu’auparavant. Force est de constater que je ne pourrai plus remplir adéquatement mon rôle de conseiller d’ici la fin de mon mandat, qu’il s’agisse de répondre promptement aux demandes des citoyens de mon district, d’assumer les responsabilités liées aux dossiers que le conseil m’a confiés, jusqu’à ma présence aux séances du conseil municipal.

Tu me connais, je ne fais rien à moitié et, quoique je sois toujours habité par la passion de la politique municipale, la situation n’est plus tenable. Entre mon emploi et ma famille, d’une part, et mon rôle de conseiller, d’autre part, je dois choisir et ma démission s’impose d’elle-même. En persistant, je risquerais de décevoir tout le monde et de ne satisfaire personne. Les citoyens du district 4 seront mieux représentés par un(e) conseiller(e) qui aura le temps de bien exercer ses fonctions.

Nous pouvons être fiers des chantiers que nous avons initiés et réalisés en équipe depuis 2013. Je souligne :

  • le revirement de la situation financière de la municipalité grâce au développement du secteur industriel, créant ainsi la marge de manœuvre dont nous avions besoin pour offrir aux citoyens des infrastructures sportives d’envergure.
  • Sans oublier les quelques milliers d’emplois sur notre territoire d’ici 5 ans. Nous réduisons ainsi notre dépendance au développement résidentiel et le poids de la taxation sur les citoyens.
  • le Plan d’urbanisme soutenu par une vision rassembleuse et axée sur la communauté
  • la protection d’une part importante du territoire;
  • un centre-ville dynamique, servi par des politiques innovantes telles que le guide architectural et la politique d’habitation
  • un pôle agro-touristique en plein essor sur le rang des Vingt-Cinq.
  • les nombreux règlements favorisant les saines habitudes de vie tels les potagers en façade et le jeu dans la rue
  • le rapprochement avec la communauté des entrepreneurs et des commerçants
  • la tenue de grands événements mettant à contribution les forces locales, tels les marchés publics et la Féerie de Noël

Je souhaite humblement que ma démission initie une réflexion parmi les membres du conseil sur le profil de conseiller dont nos villes ont besoin. Il devient difficile de recruter des citoyens qui doivent concilier famille, emploi à temps plein et politique municipale. Si la municipalité souhaite une relève forte et à temps plein au conseil municipal, on pourrait envisager de réduire le nombre de conseillers et de les rémunérer sur la base d’un travail à temps plein.

J’ai adoré mon expérience de conseiller municipal sur toute la ligne. La réflexion, la décision et l’exécution d’idées et de projets ont été ma principale motivation. Je souhaite bon succès à la personne qui me succédera.

Je te remercie pour ta confiance.

Avec tout mon respect,

Martin Guevremont

Be the first to comment on "Martin Guevremont conseiller du district 4 démissionne…"

Leave a comment