Martin Murray: Élection du 7 novembre et mon bilan

image_pdf
Martin Murray

Près de 19% des Montarvillois ont déjà voté. C’est bien mais il faut espérer qu’ils seront très nombreux à exercer leur droit de vote ce dimanche 7 novembre malgré une campagne électorale particulièrement acerbe. Le dénigrement, les raccourcis, les invectives et les faussetés ont largement occupé l’espace médiatique. En bout de ligne, personne n’en sort gagnant. Personne n’osera prétendre, moi le premier, que les trois dernières années ont été faciles mais, en même temps, la Ville n’est pas à feu et à sang comme le laisse entendre certains. Le bilan est, en fait, très positif autant sur les plans politique, que financier ou, encore économique. Je m’en tiendrai, dans cette publication, au seul bilan politique. Je traiterai du bilan financier et du bilan économique dans deux autres publications à venir.

Bilan politique (quelques exemples seulement car la liste serait trop longue)

  • Séance du 24 janvier 2014 – Abolition de l’allocation de transition pour le maire (eh oui! je me suis volontairement privé d’une allocation de plus de 70 000 $ à mon départ).
  • Séance du 17 mai 2014 : création d’un comité plénier avec la participation de l’ensemble des élus, ce qui n’était pas le cas auparavant et l’ajout d’une deuxième période de questions).
  • Séance du 7 juillet 2014 : autorisation pour la tenue d’un marché public qui en était, cette année à huitième édition.
  • Séance du 17 novembre 2014 : autorisation de la tenue de la Féérie au Lac du Village qui, depuis, attire des milliers de personnes
  • Séance du 19 janvier 2015 : entente avec la Sépaq pour réduire de 50 % le coût de la cotisation annuelle pour les Montarvillois.
  • Séance du 16 février 2015 : adoption du plan quinquennal de lutte contre l’agrile du frêne avec un budget de 2,5 millions de $
  • Séance du 24 août 2015 : adoption de la Vision stratégique 2035 qui a mobilisé des centaines de Montarvillois, un exercice qui s’est étiré sur plan d’un an.
  • Séance du 16 mai 2016 : adoption du plan de conservation des milieux humides et des autres milieux naturels.
  • 13 octobre 2016 : tenue à Saint-Bruno des assises sur la protection et la mise en valeur des collines montérégiennes.
  • Séance du 13 février 2017 : adoption de la politique culturelle et patrimoniale et de la politique de l’arbre.
  • Séance du 13 mars 2017 : adoption de la politique Ville nourricière et adoption du règlement d’emprunt pour l’aménagement des carrefours giratoires sur montée Montarville et rang des Vingt-Cinq Ouest.
  • Séance du 15 mai 2017 : adhésion au fonds des municipalités pour la biodiversité qui avait fait l’objet d’une conférence de presse quelques mois plus tôt à Saint-Bruno.
  • Séance du 4 décembre 2017 : adoption du plan d’urbanisme• Séance du 15 octobre 2018 : adoption de la politique d’habitation.
  • Séance du 18 mars 2019 : adoption d’un guide architectural pour l’aménagement du centre-ville.
  • Séance du 15 avril 2019 : nouvelle convention collective avec les cols blancs d’une durée de sept ans (2017 à 2024.) avec hausses de 2 % de 2020 à 2024.
  • Séance du 15 avril 2019 : interdiction des néonicotinoïdes en milieu urbain.
  • Séance du 15 avril 2019 : cession d’un terrain de la ville pour des logements sociaux.
  • Séance du 2 juillet 2019 : création d’une réserve pour la politique de l’arbre (budget de 250 000 $ par année).
  • Séance du 2 juillet 2019 : création d’une réserve pour la lutte auc changements climatiques (budget de 250 000 $ par année). Malheureusement cette réserve a été abolie, contre mon gré, à la séance du 15 septembre 2020) et ce, par manque de vision.
  • Séance du 20 octobre 2020 : adoption d’une politique de soutien aux organismes et aux événements.• Séance du 17 novembre 2020 : nouvelle convention collective avec les cols bleus d’une durée de cinq ans (2020 à 2024) avec hausses de 2 % par année
  • Séance du 15 juin 2021 : adoption de la politique de participation publique.

Le bilan aurait pu et aurait dû être beaucoup plus riche n’eût été des dissensions qui ont régné au conseil municipal à partir de janvier 2019. Ce deuxième et dernier mandat devait être, pour moi, celui des réalisations car nous avions entre les mains une vision, un cadre et des moyens financiers. Ce ne fut malheureusement pas le cas…

Martin Murray, maire de Saint-Bruno-de-Montarville


Suivez la campagne électorale dans Le Montarvillois ICI

Le Montarvillois, le journal hyperlocal de Saint-Bruno-de-Montarville


Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui, le plus important groupe Facebook exclusivement dédié aux Montarvillois