Molson à Saint-Bruno… pas si irréaliste que ça…

Partagez!
image_pdfimage_print
À cause de la vétusté de ses installations, la brasserie Molson Coors doit abandonner ses installations de Montréal. Actuellement, elle lorgne du côté de la Rive-Sud de Montréal et Saint-Bruno-de-Montarville fait partie des villes envisagées par le brasseur.
L’entreprise étudie plusieurs sites, mais le choix semble limité, car ce nouveau complexe de ± 500 millions de dollars regroupera les activités de production et de distribution, aura besoin de trois à quatre millions de pieds carrés et d’un accès facile à l’eau. Pour le maire de Saint-Bruno, ce ne sont pas des éléments qui peuvent défavoriser la municipalité, car le parc industriel de la ville a non seulement suffisamment d’espace pour accueillir ce complexe brassicole, mais il peut, grâce au futur nouveau méga réservoir de 18 500 000 litres, garantir son approvisionnement en eau.
Questionné par Le Montarvillois, le maire Murray affirme que lui et le directeur général de Saint-Bruno, M. Guy Hébert, travaillent fort sur ce dossier et que plusieurs discussions très positives ont eu lieu entre la ville et Molson Coors : «Nous avons répondu à toutes les demandes du brasseur avec efficacité et diligence», conclut-il.

Be the first to comment on "Molson à Saint-Bruno… pas si irréaliste que ça…"

Leave a comment