Montérégie: La Coordination du Québec de la Marche Mondiale des Femmes se mobilise pour toutes les femmes

Partagez!

La Coordination du Québec de la Marche Mondiale des Femmes se mobilise pour toutes les femmes (CQMMF) et la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie (TCGFM) célèbrent les 20 ans d’actions de la Marche Mondiale des Femmes (MMF) en poursuivant la lutte pour les droits des femmes. «Cela fait longtemps que la CQMMF revendique la reconnaissance de toutes les formes de violences faites aux femmes » mentionne Marie-France Benoît, militante de la Marche des femmes depuis sa fondation. « Le constat des ravages de la pandémie et des mesures sanitaires est d’ailleurs sans équivoque pour toutes les femmes, mais particulièrement pour celles vivant à la croisée d’oppressions.» soulève Marie-Andrée Gauthier, coordonnatrice générale du Réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec (RTRGFQ) et porte-parole de la CQMMF, «le risque de se retrouver en situation de précarité a été exacerbé, sans compter la hausse des violences conjugales et la vague de féminicides qui secoue le Québec».

La CQMMF met de l’avant plusieurs revendications visant à améliorer les conditions de vie des femmes – notamment une hausse substantielle du salaire minimum, une transition écologique porteuse de justice sociale et la mise en place de mesures inclusives tenant en compte la complexité du parcours des femmes migrantes, immigrantes et racisées – mais tient à mettre aujourd’hui l’accent sur les revendications concernant les femmes et les filles autochtones. « Les femmes et les filles des communautés autochtones sont particulièrement sujettes à être victime de violences et de discriminations » déplore Viviane Michel, présidente de l’association Femmes autochtones du Québec (FAQ) et porte-parole à la CQMMF «nous réclamons que la justice s’applique pour qu’elles obtiennent réparation et le respect de leurs droits».

Le balado « Écoutons les femmes raconter leur réalité »

Comment être une femme médecin en temps de pandémie ? Entre charge mentale et éveil féministe, cet épisode est le premier d’un projet destiné à rendre la parole aux femmes du territoire de la MRC Marguerite-d’Youville et Boucherville au Québec. Une initiative du Centre de femmes Entre Ailes.

Le Montarvillois,

Votre journal hyperlocal

Sources: communiqué TCGFM


Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui, le plus important groupe Facebook exclusivement dédié aux Montarvillois

Affichez
Cachez