Projet d’un immeuble de 5 étages rue Rabastalière: Éviction des locataires et démolition de 2 maisons

Les pressions des promoteurs immobiliers à Saint-Bruno-de-Montarville sont de plus en plus fortes et menacent le patrimoine bâti et le caractère villageois du centre-ville de la municipalité.

Les propriétaires du chemin de la Rabastalière, dont plusieurs possèdent de grands terrains, reçoivent les visites de promoteurs immobiliers qui souhaitent acheter leur propriété. Déjà quelques-unes d’entre-elles ont été vendues à des acheteurs qui projettent de démolir les résidences existantes pour en construire d’autres. C’est le cas du 91 et 93 chemin de la Rabastalière qui ont été achetées par Investissement BPP. Ce promoteur souhaite démolir les deux résidences afin d’y construire un immeuble de 19 logements sur 5 étages.

Or, une de ces propriétés a été construite en 1947 et possède une certaine valeur patrimoniale. Il y a une quinzaine d’années, la maison a été rénovée dans le respect de son style d’origine. À l’exception du toit de bardeaux qui est à refaire, celle-ci est dans un état impeccable. À ne pas en douter, sa présence participe à la qualité et la diversité du patrimoine bâti que l’on retrouve à Saint-Bruno. De plus, on retrouve sur les terrains de ces deux résidences de magnifiques arbres matures dont plusieurs peupliers de plus de 70 ans.

La locataire du 91 Rabastalière, Beatriz Luna, avec l’appui de plusieurs de ses voisins, fait signer actuellement une pétition qu’elle remettra en même temps qu’une lettre au conseil municipal de Saint-Bruno qui aura lieu ce mardi 20 avril. Mme Luna demande au conseil de se prononcer contre le projet de démolition de son logement. Le promoteur avait obtenu au préalable l’accord du comité d’urbanisme de la Ville pour son projet dans lequel on retrouve le conseiller Jacques Bédard, mais de son côté le comité de démolition, sur lequel siège Caroline Cossette et Marilou Alarie, a refusé sa demande de démolition. Le promoteur en appelle donc au conseil pour renverser cette décision afin d’aller de l’avant avec son controversé projet immobilier.

Dans ce reportage vidéo, Beatriz Luna explique les enjeux pour elle et pour la Ville qui sont liés au projet immobilier d’Investissement BPP.

Journaliste et reportage vidéo: Alain Dubois

Le Montarvillois, le journal hyperlocal de Saint-Bruno-de-Montarville

Mise è jour 27-04-2021- correctifs: 1) il a été précisé que deux conseillères siège sur le comité de démolition Caroline Cossette et Marilou Alarie et “piloté par…” a été retiré; 2) Dans la phrase “Le promoteur avait obtenu au préalable l’accord du comité d’urbanisme de la Ville pour son projet”, d’urbanisme a été ajouté pour plus de précision.


Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui, le plus important groupe Facebook exclusivement dédié aux Montarvillois