Projet de station thermale à Saint-Bruno: une autre étape de franchie.

Partagez!
image_pdfimage_print

Violaine Trudeau

Le Groupe SKYSPA (le «Groupe») vient d’annoncer l’introduction de nouveaux partenaires au sein de son organisation, ce qui lui permet la mise en action de son plan de développement , ainsi que la réalisation de son projet de station thermale à Saint-Bruno-de-Montarville.

Avec le soutien renouvelé d’Investissement Québec, partenaire du Groupe depuis ses débuts, s’ajoute celui des Fonds régionaux de solidarité FTQ Montérégie, ainsi que ceux de nouveaux investisseurs privés. Patrick Rake, déjà propriétaire du groupe Sky Spa, mais aussi de Spa Nordic Station à Magog, demeure pour l’instant le principal actionnaire.

Avec l’arrivée de ces investisseurs, tout est maintenant en place pour espérer une première pelletée de terre au plus tard en octobre 2018.

Grâce à cette étape, les plans sont présentement sur les tables d’au moins six firmes professionnelles, que ce soit en architecture, en ingénierie ou autres. L’objectif du Groupe est de permettre une intégration la plus naturelle possible au pied du Mont-Saint-Bruno. «Nous avons fait faire plusieurs études environnementales auparavant afin de nous assurer qu’aucun milieu humide ni habitat naturel adjacents ne soient touchés par la construction de nos installations. De plus, nous avons fait le choix d’utiliser la géothermie pour être écoénergétique.», explique M. Rake.

Patrick Rake

Au sujet de l’environnement, Patrick Rake affirme s’être assuré que son projet n’aille aucunement à l’encontre des différents groupes environnementaux:. «J’ai répondu à toutes les demandes et questions. Nous avons même rencontré nos futurs voisins! Pour nous, c’était important de garantir que les habitants autour soient rassurés.», ajoute-t-il. À ce compte, il a choisi la firme Projet Paysage pour l’aménagement paysager qui aura pour mission d’offrir la quiétude pour tous en éliminant les bruits environnants.

De plus, il est fort probable que les résidents de la région aient droit à certains rabais:. «Je fais déjà ça pour les gens de Magog. Pour moi, c’est la meilleure façon d’avoir des ambassadeurs autour!» explique M. Rake.

Rappelons que le projet de la station thermale s’étendra sur près de 60 000 mètres carrés situés sur le rang des Vingt-Cinq Est, et sera construit en deux phases. La première phase représente un investissement de plus de 12 millions de dollars et devrait contribuer à la création de près de 100 nouveaux emplois.

Idéalement, la construction débutera cet automne et le nom du projet sera dévoilé au même moment. De par sa proximité avec Montréal, la station de ski Mont-Saint-Bruno et le parc de la Société des établissements de plein air du Québec («Sépaq»), le projet devrait constituer pour la région un nouvel attrait majeur en plus de plusieurs retombées économiques.

 

Violaine Trudeau

Leave a comment