Rage du raton laveur: signalez la présence d’animaux suspects à Saint-Bruno

Partagez!
image_pdfimage_print

Grâce à la mise en place d’un plan de lutte contre la rage du raton laveur, suivant un premier cas signalé dans le sud du Québec en 2006, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) a pu éliminer du territoire québécois ce variant de rage qui toucheégalement les mouffettes et les renards.

Cependant, puisque des cas sont signalés chaque année à la frontière des États-Unis, des activités de surveillance et de contrôle se poursuivent d’année en année en Montérégie et en Estrie, notamment avec l’épandage d’appâts vaccinaux dans les habitats naturels des animaux.

En 2019, Saint-Bruno-de-Montarville, Saint-Basile-le-Grand ne figuraient pas sur la liste des municipalités visées par les opérations de vaccination, mais elles font parties des 107 municipalités sous haute surveillance en Montérégie.

Les citoyens sont invités en tout temps à:

•ne jamais approcher les animaux inconnus, qu’ils soient domestiques ou sauvages;•en cas de morsure, laver la plaie à grande eau et au savon pendant 10 minutes et communiquer avec Info-Santé en composant le 811;

•consulter un médecin vétérinaire pour faire vacciner leurs animaux de compagniecontre la rage;

•rendre le contenu des poubelles extérieures inaccessible aux animaux.

Pour signaler en toute saison la présence d’animaux suspects, c’est-à-dire qui semblent désorientés, anormalement agressifs, paralysés ou morts, joignez le MFFP par téléphone au 1 877 346-6763 du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30 ou en tout temps au www.rageduratonlaveur.gouv.qc.ca.

NOTE: Depuis la découverte d’un premier cas de rage du raton laveur en Montérégie, dans le sud du Québec, en 2006, le gouvernement québécois a mis en place un plan de lutte contre ce variant de la rage. La rage du raton laveur a ainsi pu être éliminée du territoire québécois en quatre ans. Néanmoins, des cas de rage du raton laveur sont détectés chaque année aux États-Unis, à proximité du Québec. C’est pourquoi l’application d’un plan de lutte demeure pertinente afin d’éviter le retour de cette menace à la santé publique au Québec. Le plan actuellement en vigueur prévoit des activités de surveillance et de contrôle.

SOURCE: Communiqué Ville de St-Basile-le-grand & Gouvernement du Québec

Be the first to comment on "Rage du raton laveur: signalez la présence d’animaux suspects à Saint-Bruno"

Leave a comment