Saint-Bruno-de-Montarville abritera la première usine de recyclage d’aimants de terres rares à l’extérieur de l’Asie

Partagez!
image_pdfimage_print
Kiril Mugerman, PDG de Géoméga

Fondée en 2009, Ressources Géoméga se concentre, depuis 2015, sur le recyclage de terres rares. Elle a développé une nouvelle technologie lui permettant de produire de l’oxyde de terres rares à partir de résidus d’aimants permanents en fin de vie. Grâce à ce projet, Géoméga sera le premier recycleur de terres rares en Amérique du Nord et hors Asie.

Le gouvernement du Québec a attribué 1 720 000 $ sous forme de prêt à l’entreprise afin de soutenir la construction de son usine de démonstration de recyclage d’aimants de terres rares à Saint-Bruno-de-Montarville ainsi que l’acquisition de nouveaux équipements. L’aide gouvernementale accordée pour ce projet, évalué à 3,2 millions de dollars, est issue du programme ESSOR qui vise à appuyer d’investissement qui s’inscrit dans une perspective d’accroissement de la compétitivité et de la productivité, de création d’emplois et de développement durable. L’entreprise déjà choisit un local dans le Parc industriel de la municipalité et une douzaine d’employés seront engagés sous peu. Saint-Bruno de par sa position géographique et sa proximité des grands axes de transports (routier, portuaire, ferroviaires) représentait pour l’entreprise le meilleur des choix.

Pour Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation, «Le projet de Géoméga s’inscrit dans la vision de l’économie verte du Québec, soit celle de poursuivre nos objectifs environnementaux tout en stimulant la croissance économique. Les terres rares sont utilisées dans les nouvelles technologies, comme les téléphones intelligents et les moteurs électriques, et la demande pour ces métaux s’accroît continuellement. Le recyclage des terres rares constitue un atout majeur pour le Québec et contribuera à renforcer notre position de chef de file dans l’électrification des transports.»

De son côté Nathalie Roy, députée députée de Montarville et ministre de la Culture et des Communications, c’est dite heureuse que cette entreprise s’établisse à Saint-Bruno «et fière de voir une entreprise de la circonscription de Montarville réaliser un projet si avant-gardiste et prometteur pour l’économie circulaire. Géoméga est appelée à devenir une référence nord-américaine en matière de recyclage de terres rares, qui est l’une des voies à emprunter en cette ère de croissance technologique et de prise de conscience environnementale. Cette société dynamique a choisi de s’investir dans un domaine d’avenir pour l’économie québécoise, un domaine où le Québec possède les atouts requis pour performer.»

Source: Communiqué de ministère de l’Économie et de l’Innovation et divers

Laisser un commentaire

Affichez
Cachez
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com