Saint-Bruno lance: «Ici, on l’a l’affaire! J’achète 30$, je reçois 40$!»

Fort du succès de la précédente campagne de financement participatif «J’achète 20$, je reçois 30$!« . La Ville de Saint-Bruno-de-Montarville lance une autre initiative qui offrira à nouveau des coupons échangeables chez les commerçants locaux. «Ici, on l’a l’affaire! J’achète 30$, je reçois 40$!». Comme la précédente campagne, celle-ci mettra de l’avant les commerces et les restaurateurs de la Ville. En plus d’encourager le soutien de l’économie locale, la campagne vise à créer un fort sentiment d’appartenance et des habitudes d’achat récurrentes dans les commerces de Saint-Bruno.

Le principe en est simple, les consommateurs procèdent à l’achat d’un coupon au coût de 30$ et obtiennent un bon cadeau d’une valeur de 40$ à utiliser auprès des commerçants participants qu’ils ont choisis. Au total, ce sont 5,000 bons cadeaux dont pourront profiter les consommateurs et les commerçants. Grâce aux retombées de cette campagne estimées à 150,000$ et à l’investissement de 50,000$ de la Ville, quelque 200,000$ seront injectés dans l’économie locale. Bien que moins avantageuse que la précédente pour les résidents consommateurs (30$=40$ vs 20$=30$) cette campagne devrait connaitre aussi un franc succès.

La campagne s’échelonnera sur quatre semaines, soit du 12 avril au 9 mai prochain. Chaque semaine, 1,250 bons cadeaux seront rendus disponibles et une limite d’achat hebdomadaire sera fixée à 50 bons cadeaux par personne. La Ville souhaite ainsi donner la chance à un maximum de personnes de profiter de cette offre. Les participants n’auront aucune date limite pour utiliser le ou les coupons qu’ils se seront procurés. 

Les bons cadeaux seront disponibles via le site Web de la campagne, aux adresses suivantes : 

– 1re vague (12 avril à 16 h 30 au 25 avril): https://laruchequebec.com/ici-on-la-laffaire-premiere-vague 

– 2e vague (26 avril au 9 mai): https://laruchequebec.com/ici-on-la-laffaire-deuxieme-vague 

On se rappellera que dans le groupe Facebook Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui, plusieurs citoyens ont exprimé leur satisfaction pour cette initiative de la municipalité. Nombreux aussi ont exprimé le souhait qu’elle devienne un évènement récurrent.

Par contre, plusieurs ajustements avaient été proposés si ce type de campagne devait être reconduit:

La plateforme La Ruche ne permet pas de discriminer le lieu d’origine des acheteurs. Par conséquent, il y a des résidents de Saint-Basile, Sainte-Julie, Carignan, Chambly, Mc Masterville, Beloeil, Varennes, Saint-Hubert, etc. qui avaient acheté des certificats cadeaux subventionnés par la ville.

  • privilégier les Montarvillois comme acheteurs
  • limiter le montant d’achat (il était à près de $2,000!)
  • exclure les services professionnels et les grandes bannières de la promotion (payer ses frais de notaire, ses cours de conduite ou ses médicaments avec des coupons ça n’a pas de bon sens)
  • réduire le nombre de coupons maximum par commerce (était de 500).
  • mieux en définir les paramètres: types de commerce, secteurs concernés
  • créer un poste budgétaires «Promotion du centre-ville» et inscrire cet évènement à l’intérieur de ce celui-ci.

Actuellement, à l’exception de la réduction du nombre de coupons cadeaux par personne (50 au lieu de 500) et de la limite à 1,000$ par achat (était de 2,000$), nous ne savons pas lesquelles de ces mesures proposées par les membres du groupe Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui et l’auteur de ces lignes a été mises en œuvre par la Ville.

Journaliste: Alain Dubois

Rédaction: Alain Dubois & communiqué

Le Montarvillois, le journal hyper local de Saint-Bruno

Source: communiqué de la ville de Saint-Bruno-de-Montarville

Le journal vous invite à parcourir le bottin de l’achat local de Saint-Bruno-de-Montarville

LIRE: LES QUÉBÉCOIS INQUIETS POUR LEURS CENTRES-VILLES