Selon les projections réalisées par Qc125, la CAQ remporte Montarville et balaie le Québec

Partagez!
image_pdfimage_print

La campagne électorale débutera officiellement le jeudi 23 août prochain et se terminera le jour du vote, soit le  1er octobre.

Jusqu’à présent les sondages donnent tous une nette victoire à la CAQ. Par contre, déterminer le nombre de sièges que ce parti et les autres remporteront demeure un exercice hasardeux. Pour répondre à ce défi, Philippe J. Fournier, professeur de physique et d’astronomie au Cégep de Saint-Laurent à Montréal, a mis au point  un  logiciel qui utilise un générateur de chiffres aléatoires  afin de compiler des votes. Ces chiffres sont ensuite classés en ordre et associés à un parti selon les projections des sondages et des tendances électorales récents.

Sa première projection électorale de la présente campagne québécoise donne à la Coalition Avenir Québec  (CAQ) une large victoire, non seulement dans la circonscription de Montarville, mais l’ensemble du Québec, particulièrement dans le centre du Québec et dans la région de la capitale nationale. Le Parti libéral du Québec (PLQ) serait lui cantonné à l’ile de Montréal et dans l’Outaouais. Le Parti Québécois deviendrait un parti régional car l’ensemble de sa députation serait issue de l’est du Québec (côté nord et Gaspésie). Québec solidaire fermerait la marche en faisant élire  4 ou 5 députés à Montréal.

Tableau : 1

Quelques projections :

Nathalie Roy dans Montarville serait certaine à 99 % de se voir confier un troisième mandat pour la CAQ

Dans Marie-Victorin, la lutte est chaude et entre l’actuelle et jeune députée du Parti Québécois, Catherine Fournier ( 31,5%) et la caquiste Martyne Prévost  (32.35%).

Le député caquiste Simon Jolin-Barette  serait, lui  aussi, facilement réélu.

Le ministre Gaétan Barrette dans La Pinière serait assuré de la victoire, et ce, à  99 %.

Dans la  circonscription de Taillon, c’est le candidat vedette de la CAQ, le clinicien, chercheur  et professeur de neurosciences et de pédiatrie, le Dr Lionel Carmant  qui prendrait le siège de  péquiste Diane Lamarre.

Dans La Prairie, le libéral et ancien député de l’ADQ, Richard Merlini, perdrait son siège en faveur du candidat de  la CAQ, Stéphane le Bouyonnec.

En 2014, 83% des électeurs de Montarville ont voté!

 

Alain Dubois

Images et source: QC125.com

Be the first to comment on "Selon les projections réalisées par Qc125, la CAQ remporte Montarville et balaie le Québec"

Leave a comment