Société d’habitation Le Paillasson: Des logements pour tous les Montarvillois

Vincent Fortier, Conseiller,district 2

En avril 2019, le conseil municipal a adopté à l’unanimité une résolution pour réserver un terrain de la rue de l’Hôtel-de-Ville pour la Société d’habitations Le Paillasson afin de lui permettre de construire des logements sociaux. C’est un projet rassembleur qui a été soutenu avec enthousiasme par l’ensemble du conseil en plus de s’inscrire parfaitement dans les orientations de la Politique d’habitation adoptée en 2018.

Ce projet est le fruit de plusieurs années d’efforts en plus d’être soutenu par de nombreux partenaires :

  • La Table de solidarité de Saint-Bruno, lieu de concertation où se retrouvent notamment des représentants du milieu du milieu communautaire, de la Ville de Saint-Bruno, du CISSSME, etc. ;
  • Notre députée Nathalie Roy, qui soutient et contribue au projet depuis le début ; 
  • Notre député fédéral, monsieur Stéphane Bergeron ;
  • L’agglomération de Longueuil ;
  • La Société d’Habitation du Québec (SHQ), qui gère le programme Accès-Logis, par le financement promis pour la construction de 28 logements ;
  • La Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL), par le financement initial accordé le 22 mai 2020 au montant de 70 000$ ; 
  • Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie (CISSSME) – 50 000$ pour la sécurité alimentaire afin de financer une cuisine communautaire ;
  • La Caisse Desjardins du Mont-Saint-Bruno par un soutien financier de 28 000$ dans le cadre du programme Développement de logement communautaire afin d’intégrer un ascenseur dans l’immeuble et ainsi assurer l’accessibilité universelle.

Sans oublier l’implication des citoyennes et des citoyens bénévoles qui œuvrent pour la Société d’habitations Le Paillasson ainsi que la Ville de Saint-Bruno. 

Récemment et pour différentes raisons, la ville ne nous recommande plus de déployer ce projet sur le terrain initialement identifié par le service d’urbanisme et recommandé aux élus en avril 2019. Évidemment, un tel revirement me préoccupe. La Ville cherche actuellement un nouvel emplacement et un suivi devrait être fait d’ici la fin de l’été. Je suis préoccupé puisque sans l’appui de la Ville et du conseil municipal au cours des prochains mois, c’est tout le projet qui risque de tomber à l’eau. Les 28 unités qui sont réservées par la SHQ ne pourront pas être retenues éternellement. On doit donc rapidement trouver un terrain alternatif ou faire des compromis en permettant la construction sur le terrain promis en 2019, si bien entendu aucun meilleur emplacement n’est disponible. 

Le 12 décembre 2018: rencontre entre des personnes intéressés et des collaborateurs afin de lancer officiellement une nouvelles OSBL en habitation. (1)

Pour que des projets de logements abordables se réalisent, le rôle des villes est essentiel. Sans leur appui, il est pratiquement impossible d’y arriver. Les Villes ont la capacité d’encadrer le développement immobilier par diverses mesures et j’ai la profonde conviction que les élus ont la responsabilité de travailler à favoriser l’accès à des logements de qualité pour tous. Nous avons la chance de pouvoir directement contribuer au bien-être de nos semblables et nous devons le faire à chaque fois que c’est possible. Notre rôle au conseil municipal est donc déterminant pour la réussite ou non de ce projet. Nous devons continuer à soutenir Le Paillasson.

Il ne faut pas perdre de vue non plus que le logement est un déterminant majeur pour la santé des gens. Travailler à améliorer l’accès à des logements de qualité, c’est nécessairement contribuer à améliorer la santé des populations avec tous les bénéfices que cela procure tant sur le plan social qu’économique. 

Par ailleurs, l’analyse sur l’état de l’habitation à Saint-Bruno-de-Montarville, réalisée par un analyste-conseil, et qui a servi de base de réflexion pour l’élaboration de la politique d’habitation, a permis de constater tous les défis que nous avons si nous souhaitons que le développement immobilier ne serve pas qu’à garnir les coffres de la Ville ou à enrichir des entrepreneurs ou des spéculateurs immobiliers, mais aussi à permettre de répondre aux besoins de notre communauté en offrant des logements pour tous les Montarvillois.

Vincent Fortier, conseiller municipal, district 2, Comité consultatif sur le milieu de vie, Saint-Bruno-de-Montarville

(1) Sur la photo, de gauche à droite: Fateh Mosbah; Chantelle L’Heureux, Chargée de projets au développement, GRT Rive-Sud; Josée Rhoades; Linda Duval, Organisatrice communautaire au CISSSME; Claude Levac, Vincent Fortier, conseiller municipal responsable de l’habitation: Joëlle Labonté; Stéphane Corbin; Alain Dubois; Richard Lépine; Louise Fleischmann


Sur le même sujet:

Bilan positif de la première année d’existence de la Société d’habitation Le Paillasson

La Société d’Habitation Le Paillasson récipiendaire d’une bourse de $28.000.00 de la Caisse populaire du Mont Saint-Bruno

Une enquête démontre la pénurie de logements à Saint-Bruno et dans l’agglo. de Longueuil

Assemblée annuelle de la Caisse populaire Desjardins: Une institution au cœur de notre communauté

Une nouvelle société d’habitation voit le jour à Saint-Bruno-de-Montarville!