L’après 11 septembre: la lutte contre l’islamophobie est nécessaire, mais elle ne doit pas être un appui à l’islamisme

Les attentats du 11 septembre 2001 ont lancé un signal clair : les mouvements djihadistes islamistes étaient désormais prêts à s’en prendre directement aux puissances occidentales par des actions violentes d’envergure. En réponse à … Poursuivre la lecture