Une seconde vie pour les frênes abattus…

Situé à Saint-Bruno-de-Montarville, le Centre de valorisation du bois urbain (CVBU) a annoncé le lancement officiel de ses produits de plancher de bois franc, provenant exclusivement d’arbres urbains récupérés des abattages provoqués par l’agrile du frêne des villes de l’agglomération de Longueuil.

Fabriqué en circuit court par un réseau de manufacturiers québécois spécialisés, le plancher de bois urbain est offert en plusieurs largeurs, couleurs et types de finition.

Empruntant les principes de l’économie circulaire, la fabrication de plancher de bois franc permet de donner une deuxième vie aux arbres urbains. Ces nouveaux produits de plancher de bois offrent ainsi une alternative supplémentaire aux acheteurs à la recherche de matériaux durables.

«Nous sommes très fiers d’introduire ces nouveaux produits sur le marché et démontrer ainsi qu’il est possible de fabriquer des matériaux écologiques de qualité avec les arbres de nos villes et ce, au bénéfice de la communauté.» mentionne Patrick Piché, président de l’entreprise d’économie sociale.

Défi OSEntreprendre

La mise en marché du plancher de bois franc constitue un jalon important dans le développement de cette initiative d’entrepreneuriat collectif. Cette entreprise montarvilloise été la récipiendaire du 1er Prix national de la catégorie «Économie sociale» de l’édition 2019 du Défi OSEntreprendre.

Le Montarvillois,

Le journal hyperlocal de Saint-Bruno-de-Montarville

Source et images: CVBU et communiqué