Victoire sans équivoque de Grisé Farand et de Citoyens d’abord à Saint-Bruno

image_pdf

Cette intense campagne électorale à Saint-Bruno-de-Montarville a trouvé sa conclusion par une importante victoire de Ludovic Grisé Farand et du parti qu’il a créé, “Citoyens d’abord”. Non seulement, il a été élu à la mairie avec 55% des votes, mais son parti a raflé 6 des 8 districts électoraux. Âgé de 30 ans, il devient le plus jeune maire à siéger à ce poste à Saint-Bruno-de-Montarville.

Dans une déclaration sur la page Facebook de son parti, Ludovic Grisé Farand remercie ses électeurs : “C’est un honneur et un privilège de pouvoir vous servir en tant que maire de Saint-Bruno et je prends ce résultat avec beaucoup d’humilité. Comme d’habitude, je m’occuperai de vous comme si vous faisiez partie de ma propre famille” et il y précise que “Notre priorité immédiate sera de ramener l’harmonie et la collaboration au sein du conseil municipal. J’ai eu la chance de discuter avec Vincent Fortier et Louis Mercier hier soir et soyez assurés qu’ils auront des responsabilités et auront leur place dans ce nouveau conseil.”

De son coté la candidate à la mairie pour Ensemble Saint-Bruno, Isabelle Bérubé “remercie les citoyennes et citoyens qui l’ont appuyée: “Merci d’avoir rêvé avec moi d’une ville plus verte, plus collaborative et plus inclusive. La meilleure ville pour élever ses enfants et la meilleure pour y vieillir. La défaite est crève-cœur, mais elle n’aura pas été vaine: mon équipe et moi avons proposé aux électeurs de Saint-Bruno un programme inspirant et progressiste. Ils n’ont pas choisi cette option, mais au moins ils en ont eu une!”

Le candidat à la mairie André Besner n’a récolté que 4% des votes. Dans un communiqué transmis aux médias, il remercie ses électeurs et il rappelle son engagement en faveur de la lutte aux changements climatiques: “Je demeure convaincu que d’autres se joindront à nous.  Les solutions existent.  Leur application est reportée.  L’espoir est encore permis. Nous avons initié une prise de conscience au niveau municipal, ce gouvernement de proximité du citoyen et de la citoyenne.  Des gens de d’autres villes s’en inspireront.” Et de poursuivre : “Nous avons tous la responsabilité d’offrir un monde meilleur aux jeunes générations, notamment les 0-17 ans qui ne peuvent voter mais qui subiraient les pires conséquences des changements climatiques si nous ne faisons rien. Je complète ces élections avec le sens du devoir accompli d’information et de sensibilisation.”

Résultats pour chacun des districts (arrondis)

District 1
Julien Racicot 47% (ESB)
Louise Dion 51% (CA)
District 4
Mathieu Constantin 28% (ESB)
Nancy Cormier 70% (CA)
District 7
Martyne-Isabel Forest 45% (ESB)
Jérémy Dion-Bernard 53% (CA)
District 2
Vincent Fortier 55% (ESB)
Jean-Claude Boyer 44% (CA)
District 5
Véronique Mauro 31% (ESB)
Eve Poirier 33% (CA)
Louis Mercier 35% (IND)
District 8
Maria Korpijaakko 35% (ESB)
Marc-André Paquette 64% (CA)
District 3
Christine Simard 42% (ESB)
Mathieu Marcil 57% (CA)
District 6
Jean Charles Pelland 48% (ESB)
Hélène Ringuet 50% (CA)
ESB: Ensemble Saint-Bruno
CA: Citoyens d’Abord
IND: indépendant
Résultats arrondis

Un candidat «teflon» …

La victoire de M. Grisé Farand est d’autant plus spectaculaire qu’aucune des nombreuses controverses qui ont marqué sa campagne électorale n’ont eu un impact significatif sur celle-ci ni freiné son élan vers la victoire: les trolls qui intervenaient en sa faveur sur un média social, la plainte (divulgation) à la CMQ qui comportait des faits troublants et jamais niés par l’intéressé, son intervention auprès d’élus de gouvernements supérieurs pour faire avorter le projet d’un centre sportif au Parc Rabastalière, les propos grivois et offensants qu’il a déjà tenus envers les femmes, son financement par des promoteurs immobiliers, l’utilisation de fausses nouvelles, etc.

Les attentes…

Parmi ses engagements électoraux les plus importants, on retrouve celui de rétablir l’harmonie au sein du conseil municipal entre autres en se montrant inclusif vis-à-vis les élus n’appartenant pas à son parti. Le deuxième engagement majeur est la construction d’un centre sportif à Saint-Bruno. À ce sujet, il a promis un référendum entre deux emplacements: le terrain de l’école secondaire du Mont-Bruno et celui du parc Marie-Victorin.

La victoire d’un candidat indépendant dans le district 5

À l’exception du district 6 où la lutte a été serrée et dans lequel +/- 1,5% sépare la gagnante Hélène Ringuet de Citoyens d’abord et Jean Charles Pelland d’Ensemble Saint-Bruno. Le district où la lutte a été la plus chaude a été le district 5. Véronique Mauro d’Ensemble Saint-Bruno y a mené presque tout le long du dépouillement avant de chuter subitement en 3e position; c’est alors que Louis Mercier, le seul candidat indépendant de la présente campagne l’a emporté par 26 votes sur Eve Poirier et 49 votes sur Véronique Mauro. La victoire de Louis Mercier fut la grande surprise de cette élection.

Forte baisse de la participation électorale

Une des explications possibles de cette victoire de Citoyens d’abord réside dans la baisse significative de la participation électorale des Montarvillois. Celle-ci a de nouveau chuté de 5% depuis l’élection de 2017, en baisse de 10% depuis 2013! Une participation électorale de plus de 55% semble favoriser les partis plus «progressistes» alors qu’une participation de 50% semble donner l’avantage aux partis plus «conservateurs» et proches du Parti libéral du Québec. Le maire Claude Benjamin (Alliance Municipale) a été un membre de ce parti et y a exercé la fonction de sous-ministre d’un gouvernement dirigé par Robert Bourassa. Ludovic Grisé Farand, a été lui aussi un membre de longue date du PLQ, (membre des jeunes libéraux et candidat pour ce parti dans Montarville en 2018). Par conséquent, cela pourrait signifier qu’Ensemble Saint-Bruno n’a pas réussi à faire le plein de l’électorat plus progressiste qui normalement aurait voté pour ce parti et sa candidate à la mairie. À noter aussi, cette surprenante baisse de l’électorat: 20,066 en 2021 vs 20,238 électeurs en 2017….

Le maire Grisé Farand a été élu par 27% des citoyens de Saint-Bruno apte de voter. 47% des électeurs qui se sont prévalus de leur droit de vote l’ont fait par anticipation,

Un situation financière qui a été remise sur ses rails par le maire Murray

Le nouveau maire hérite d’une situation financière enviable qui lui permettra d’aller de l’avant avec les chantiers qu’il mettra en œuvre. Le développement économique de la municipalité lancé par le Maire Marin Murray avec l’ancien DG Guy Hébert, un ancien collègue qu’il avait recruté, a permis à Saint-Bruno de développer son parc industriel et son écoparc de façon exponentielle. Des dizaines de millions de revenus supplémentaires pour les prochaines années sont attendus dans les coffres de la ville. Ces nouveaux revenus donneront au nouveau maire Ludovic Grisé Farand une importante marge de manœuvre pour l’élaboration de son premier budget.

Alain Dubois

Le Montarvillois, le journal hyperlocal de Saint-Bruno-de-Montarville


Saint-Bruno-de-Montarville d’hier à aujourd’hui, le plus important groupe Facebook exclusivement dédié aux Montarvillois

One thought on “Victoire sans équivoque de Grisé Farand et de Citoyens d’abord à Saint-Bruno

Comments are closed.